30 05 17

Don d’un analyseur d’hématologie à une clinique au Burkina Faso

La fondation « Labexchange Foundation – Wolfgang-Kuster-Stiftung » a fait don d’un analyseur d’hématologie Siemens Advia 120 à la polyclinique d’utilité publique St. Marcel au Burkina Faso. Dès le mois de mars, l’appareil d’analyse prit la route vers l’Afrique. Arrivé à destination, il contribua à faire baisser la mortalité infantile. Dès le début de l’année, le Dr. Albert Compaore, directeur de la clinique, s’est adressé à Labexchange, et a demandé d’aider la polyclinique St. Marcel à Ziniaré avec un analyseur d’hématologie.   Ziniaré est situé à env. 40 km à l’est de la capitale Ouagadougou. Près de 30.000 habitants y vivent, la majorité d’entre eux sont de pauvres fermiers manquant de nourriture et de soins médicaux appropriés. Les principales maladies, telles que le paludisme, le sida, les maladies parasitaires et les anémies déterminent la vie quotidienne de la clinique. Les anémies chroniques sont la cause d’une mortalité infantile très élevée.  Pour contribuer à faire baisser la mortalité infantile, il est nécessaire de procéder systématiquement et de façon préventive à un hémogramme chez ces enfants afin d’établir un diagnostic précoce et mettre en œuvre un traitement adéquat.   Pour ce travail précieux, la clinique a besoin d’un analyseur d’hématologie pour déterminer les taux sanguins et sauver des vies.   « Labexchange – Die Laborgerätebörse » a fait don de cet appareil absolument nécessaire et a remis un analyseur d’hématologie Siemens Advia 120 pour de très nombreux domaines de l’analyse du sang, d’une valeur de 7500 euros, à la fondation Labexchange. Cet appareil d’analyse de haute qualité a été transporté à un point de collecte du transporteur Denkinger à Ehingen, où il a prit la route vers l’Afrique en mars.   Chaque jour, près de 100 analyses sont effectuées dans le laboratoire de la clinique, dont l’équipement est rudimentaire. Voire 200 analyses en périodes d’épidémies, tendance à la hausse. Maintenant que les habitants des villages voisins se font aussi soigner dans la polyclinique St. Marcel, les capacités du laboratoire sont vite épuisées. Une raison de plus qui montre bien que l’appareil Siemens Advia 120 est nécessaire de toute urgence. L’amélioration des soins médicaux dans les pays pauvres et l’aide apportée à de telles institutions sont des projets particulièrement chers à la

fondation Labexchange. L’organe responsable de la clinique est l’organisation Omnia Pro Medico, dont un des fondateurs est notamment le Dr. Albert Compaore. Il a fait sa formation médicale à l’université Karl-Marx à Leipzig et à l’université Albert Einstein à Ulm. La clinique poursuit exclusivement des buts d’utilité publique  et se finance à l’aide de dons, de fonds de tiers et de ses propres activités économiques. La gamme de soins de la clinique est très large, et va des soins de santé généraux, du traitement de la lèpre, de la tuberculose, du paludisme et du sida jusqu’au traitement des maladies rénales et à l’hémodialyse.

part-of-labexchange-group